Où fourrer ? : Le TGV Mulhouse-Dijon (par exemple)

Après quelques semaines de galère, de révisions, d’examens, de rattrapages, te voilà une bonne fois pour toutes en vacances et c’est l’occasion de bouger un petit peu ton petit cucul. Justement, ça fait trois mois que ta mamie t’invite à passer un week-end de filou à Dijon. C’est décidé, aujourd’hui tu prends ton billet réduction spécial handicapé et tu quittes Mulhouse, un peu triste, mais heureux au fond de retrouver Dijon. Il y a de la fraîcheur sur le quai et pas qu’un peu. Tu t’en frottes les mains et ta moustache se met à frétiller.

Tu as trouvé ta place, pour ta valise c’était un peu plus compliqué et tu crains qu’elle s’écroule sur ta tête à chaque virage. Reste relax, on l’a testé avant toi et tout s’est bien passé. Tu t’installes quand soudain, deux minutes avant le top départ, une superbe bomba de type sac Longchamp, mèche bien lisse s’excuse et te lâche un « je suis côté fenêtre ». BIM, ce truc là tu en as rêvé mille fois, et mille fois tu t’es retrouvé à coté de la mamie-mauvaise-haleine-bavarde, du papa-sandales, de l’homme qui n’arrête jamais de travailler ou tout simplement, de la baleine-thon. Mais cette fois c’est la bonne (dans tous les sens du terme). Voici quelques conseils de bonne facture pour attirer à coup sûr la crevette dans ton filet-o-fish.

  • Ne t’assois pas les jambes croisées, il parait que ça fait gay.
  • Exhibe nonchalamment ta carte de fédération française de Pétanque ou ton trophée de champion de France de patin à glace catégorie Avenir. C’est ta fierté, mets la en avant sur ta petite tablette. Ta voisine ne loupera rien même si elle fait semblant d’avoir le regard perdu dans le romantisme.
  • Retiens ton prout même si ça brûle. Cas de force majeure.
  • Entame la discussion avec la gonze. C’est facile, tu n’as qu’à bitcher un peu sur la SNCF (je te fais confiance, il y a matière à discuter) ou te moquer ouvertement de l’accent de Christophe, votre chef de bord. C’est bas d’accord mais tu l’as fait rire et la conversation est désormais lancée.
  • Ne tape pas de trop gros fixes sur ses seins, d’accord elle est fraîche comme rarement tu en as croisé auparavant, mais quand même ce n’est pas qu’un bout de viande. Vas-y mollo sur le filet de bave, c’est moyen attirant, tu vaux mieux que ça.
  • Elle s’ennuie à mourir tu le devines dans son regard, propose lui de faire un petit bac. Elle se fait tellement chier et tu as une bonne tête, elle acceptera. Ca mon gars, ça va être TON gros coup. Choisis bien les catégories, si tu le sens, glisse une catégorie « Où fourrer » ou « Boules et melons ».
  • Fais en sorte de jouer la lettre T. Tu pourras mettre le TRAIN dans « où fourrer » Annonce-le sensuellement, avec un sourire en coin. Mais n’en fais tout de même pas trop. Tu verras si elle est réceptive ou non.
  • Si elle l’est et parait grosse cokine, lance-la sur ce terrain glissant. Après tout le trajet ne dure pas plus d’une heure et le petit bac c’est bien sympa mais à un moment il faut bien fourrer.
  • Si tu ne la sens pas, vise plutôt l’obtention de son zéro-sept. Si ça se trouve elle fera la fête à Dijon ce week-end.
  • Justement en parlant de ça, elle vient de Dijon ? C’est parfait, pose lui des questions du type « il y a un bal dansant sympa ? parce que j’aime bien la salsa en fait. » (il paraît que les tchailles aiment bien les danseurs) «Tu sais s’il y a un bar karaoké ? parce que j’adore chanter du Claude Barzotti en fait. » (c’est ton petit côté Rital et tu le restes).

Elle te balance ses bons plans, c’est dans la poche mon pote. « Ah bah écoute ça me dirait vachement un laser game avec toi et tes copines, on a qu’à échanger nos numéros, au fait, moi c’est Maurice. » Elle c’est Cassandra et elle est enchantée. Tu as son zéro sept dans ton gsm et apparemment elle ne t’a même pas donné de fake. Bravo, c’est une première. Tu vois, il suffisait d’être cool et charmant, ce n’était pas si compliqué. Il ne te restera plus qu’à la fourrer au prochain Mulhouse-Dijon. Toi, je sens que tu vas aller voir mamie plus souvent ! Bisous négro.

Fiogue.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s