J’ai testé pour vous… les jeux-concours sur l’internet

Tu te souviens de mamie qui galérait devant sa double page de mots fléchés spécial grand concours été 2002 « gagnez une semaine à la Baule pour 4 personnes ou un dictionnaire Larousse des médicaments » ? Le jeu à remplir et envoyer par la poste, avec un timbre à lécher et tout ? Et ben ça mon pote c’est fini. La tendance est à la fainéantise tu l’as bien compris, merci l’internet. Maintenant on peut gagner des trucs depuis son canapé sans rien faire d’autre que se toucher la noix et remplir des formulaires. Enquête.

La découverte :

Un pop-up, une émission sur l’addiction aux jeux-concours, le nouveau copain de tata qui a gagné une tondeuse à gazon ? Tu as eu beau l’ignorer pendant des années, le petit déclic vient d’avoir lieu. C’est décidé tu vas tenter ta chance. Ta copine Delphine a 30 minutes de retard pour votre aprem’ lime à ongles (la biatch) et tu as déjà vu le téléfilm M6. Pour patienter, pourquoi ne pas tenter de répondre à quelques questions afin de gagner l’appareil photo de tes rêves ?

Le plaisir naïf du jeu :

En cherchant un peu sur la toile, tu as trouvé un site qui répertoriait tous les jeux concours du moment et qui donnait même les réponses aux questions. « Bon de toute façon ça je le savais, je gagne juste un peu de temps ». Catégorie : Multimédia, ton Nikon tu le vois, tu le veux, tu remplis ton formulaire avec amour en te disant que ça pourrait bien être toi le winner.

La révélation :

Ta vie avait repris son cours quand un jour tu as trouvé un mail de Jean-Baptiste X t’informant que tu étais l’heureux gagnant du NI-KON3000. C’est le début de la fin. On t’aura prévenu.

La débandade :

D’un coup d’un seul tu t’élances sur la toile à l’affut tel la fouine. Tu refuses le terme mais tu es peu à peu devenu un addict des jeux concours. Tu check tes mails toutes les minutes, tu remplis les formulaires les yeux fermés, tu as créé des comptes sur METRO, RTL2, MAMAN-FACILE, MAVILLE… Tu n’as plus de limites. Tu viens de jouer pour gagner une poussette et une caisse à outils. « Mais ça peut toujours servir » « je l’offrirai à papa il aime bien bricoler lui ! » Tu as la foi, tu as gagné une fois, tu sais que t’es fait pour ça. (Triple rime, negro !)

Le doute :

Cela fait un an que ça dure mais nada. Tu as eu la chance du débutant, et puis plus rien. Parfois tu veux abandonner, parfois tu te dis que « oui, c’est pour moi ça, des mangas « Coq de combat – tome 21 » je le sens bieeeeeen BRAAAA » Mais non, toujours pas. Le doute s’installe, l’espoir s’amenuise.

Le moment inespéré :

Tu étais parti en vacances, à ton retour un avis de passage du facteur dans ta boîte postale. Tu t’interroges, maman m’a envoyé un petit colis-pâté-fromage de chèvre ? Ou bien est-ce que j’ai enfin reçu un truc de Tester-tout.com (ta nouvelle lubie) ? Tu finis par ouvrir le colis et y trouve un sac à langer Kipling d’une valeur de 259,90euros et un petit mot de Congratulations. Certes tu n’es pas une maman, mais ta joie est intense. Tu as gagné, tu te sens vivant. C’est reparti, tu te promets que tu ne lâcheras plus rien, les jeux concours c’est trop bien.

Petites conseils  pour finir:

  • Crée une adresse mail poubelle (afin de ne pas être victimisé par des newsletter incessantes)
  • Consulte l’adresse poubelle hebdomadairement. (histoire de ne pas louper un lot à réclamer)
  • N’abandonne jamais.
  • N’oublie jamais d’où tu viens.

Fiogue.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s